Martel expertises
Publications

icone-publications

Le bail de chasse face à la préemption du Conservatoire du Littoral

Le Nouvel Observateur dans son édition du 30 juin 2011 dont le titre de couverture était « Ceux qui possèdent la France » (grandes fortunes, Eglise, Etat, fonds spéculatifs…mais aussi émirs arabes, oligarques russes, dictateurs africains…) écrivait « mais comment résister au Conservatoire du Littoral ? Usant du droit de préemption et d’un budget annuel supérieur à 30 millions d’euros, ce sauveur de nos côtes repère les espaces naturels, se positionne comme unique acquéreur potentiel et attend son heure… »

L’écologie politique a instauré le Conservatoire comme l’unique sauveur du littoral contre le bétonnage ! A ce titre, les propriétaires, les utilisateurs ou les locataires de ces lieux qu’ils préservent depuis des décennies doivent-ils faire les frais de cette volonté affichée ?

télécharger la publication