Martel expertises
Publications

icone-publications

L’expertise d’assurance a bon dos !

Les experts en baux commerciaux savent qu’il existe une certaine « crainte » réciproque entre preneurs et bailleurs, c’est d’autant plus vrai chez les petits commerçants ou propriétaires particuliers que chez les grandes enseignes ou propriétaires institutionnels.
Par exemple, chez les commerçants, cette « crainte » rend souvent difficile l’obtention d’informations concernant les locaux qu’ils exploitent.

Pourtant, et malgré nos multiples arguments, au premier rang desquels l’intérêt des commerçants eux-même (si si), ils refusent la plupart du temps de nous révéler leurs conditions locatives, cette méfiante signifie : « si je vous communique les éléments de mon bail, je pourrais moi aussi subir une augmentation de loyer ! ». Il semble aussi qu’ils pensent, plus souvent à tort qu’à raison, qu’ils paient un loyer moins cher que les autres commerçants voisins… cette omerta est aussi l’une des causes de l’augmentation des loyers.
Mais s’il est aisé de comprendre que le locataire puisse craindre « économiquement » son bailleur, il est plus surprenant de découvrir que l’inverse existe également.
Nous le constatons régulièrement lorsqu’un propriétaire diligente une expertise amiable, et qu’il faut organiser la visite des lieux. Ce dernier devient alors inquiet à l’idée d’indiquer à son locataire qu’un expert va venir visiter les locaux, parce qu’il lui a demandé une estimation de la valeur locative. Il préfère parfois user d’un prétexte fallacieux pour cette visite, et souvent revient celui d’une prétendue expertise d’assurance…

télécharger la publication